contraction des longueurs


en relativité restreinte, la contraction des longueurs désigne la loi suivant laquelle la mesure de la longueur d'un objet en mouvement est diminuée par rapport à la mesure faite dans le référentiel où l'objet est immobile, du fait, notamment, de la relativité de la simultanéité d'un référentiel à l'autre. toutefois, seule la mesure  de la dilatation des temps a la contraction des. longueurs. introduction. les ouvrages ayant pour sujet la relativité restreinte sont remplis de références à des observateurs dont le rôle est d'enregistrer les positions et les instants où les événements se produisent. la plupart du temps. lorsqu'on s'intéresse à la relativité restreinte, on est assez vite confronté au phénomène déroutant de contraction des longueurs. il est souvent résumé par la phrase « les objets en mouvement semblent raccourcis dans la direction de leur déplacement ». cette formulation est parfois illustrée par un 

contraction des longueurs

Vu sur i.skyrock.net

contraction des longueurs

Vu sur slideplayer.fr

contraction des longueurs

Vu sur slideplayer.fr

note de cours rédigée par : simon vézina. chapitre . la contraction des longueurs. retour sur le croisement des deux vaisseaux. afin d'illustrer un autre phénomène relié à la relativité restreinte, le bellatrix et l'altaïr vont effectuer l'expérience suivante : situation : le bellatrix et l'altaïr se croisent à une vitesse relative v. a tous la monde j'ai un petit problème avec la contraction des longueurs , je ne la comprend pas. pourtant j'ai trouvé un très bon document. en relativité restreinte, la contraction des longueurs désigne la loi suivant laquelle la mesure de la longueur d'un objet en mouvement est diminuée par rapport à la mesure faite dans le référentiel où l'objet est immobile, du fait, notamment, de la relativité de la simultanéité d'un référentiel à l'autre. toutefois, seule la mesure 

contraction des longueurs

Vu sur e-monsite.com

contraction des longueurs

Vu sur hachel.chez-alice.fr

contraction des longueurs

Vu sur upload.wikimedia.org

dilatation du temps et contraction des longueurs. les équations de lorentz impliquent que le mouvement a pour effet de dilater les intervalles d'un facteur γ. cela ne signifie pas qu'un voyageur dans une fusée se sent vieillir moins vite lorsque son véhicule a une vitesse élevée par rapport à la terre, ni que des horloges en  cours: ondes et physique moderne (nyc) physiquecollegiale.ca. une autre conséquence de la transformation de lorentz est la contraction des longueurs. la longueur propre d'une règle est, par définition, la longueur de cette règle mesurée dans le référentiel galiléen où cette règle est au repos. comment mesurer dans un référentiel r la longueur d'une règle en  contraction des longueurs. la mesure de distance est elle aussi dépendante du référentiel d'inertie dans laquelle elle est effectuée. en s'appuyant toujours sur le concept d'intervalle s , einstein a introduit une grandeur, la distance propre, à laquelle on se réfère. en effet, considérons deux évènements e et e dont 

contraction des longueurs

Vu sur lh4.googleusercontent.com

contraction des longueurs

Vu sur lh6.googleusercontent.com

contraction des longueurs

Vu sur relativite.info

contraction des longueurs

Vu sur lh5.googleusercontent.com